OK

Interview de Fabien Simode Rédacteur en chef du magazine L'Œil

Arts plastiques | Arts Vivants | Institutions | Médias | Artistes
PAR Léa Chauvel-Lévy | 12 avril 2016, 10h23
Interview de Fabien Simode
Rédacteur en chef du magazine L'Œil

Fabien Simode, Rédacteur en chef du magazine L'Œil



Léa Chauvel-Lévy
Journaliste Culture
Biographie »

Icone-facebook Icone-tweet Icone-google Icone-in Icone-post Icone-print


Art 360° by Communic’Art, le blog des métiers de la communication Art et Culture, s’adresse à celles et ceux qui sont concernés par les questions de communication et de médiation dans les domaines de l’art et de la culture, qui en font un enjeu et un métier. 

Art 360° est allé à la rencontre de Fabien Simode, rédacteur en chef, depuis dix ans, du magazine L'Œil. Esprit véloce, qui a en grande partie contribué au succès d’estime de ce magazine historique, Fabien Simode nous parle de son métier. Passion et discernement font son quotidien professionnel.

Vous sortez tout juste d'une exposition Fabien Simode, quel y était votre rôle ?

Je suis allé voir l'exposition des nommés du prix Artagon qui met en compétition les plus importantes écoles d'art en France, en Belgique, à Monaco et en Suisse, afin de récompenser la jeune création au plus tôt. Mon rôle ? Comprendre ce qui se passe, sentir les tendances, échanger avec les artistes et les acteurs de l'art, bref, être en état de veille permanent afin de pouvoir traduire le monde de l'art dans L'Œil.

Il est important d'être sur le terrain, de mouiller la chemise, même si mon travail de rédaction en chef demande beaucoup de présence à la rédaction, au bureau, auprès de mes collaborateurs. Je dois être partout en même temps, tout en ayant le temps d'être nulle part. Heureusement, je suis bien entouré.

D’expérience, comment définissez-vous votre métier en tant que journaliste et critique d’art ?

Je fais la distinction entre la critique d'art et le journalisme. Le critique d'art est un médiateur qui produit un discours sur une œuvre ou sur une production, à laquelle il doit donner une épaisseur. Pour cela, il est le témoin privilégié de la création ; un compagnon de route des artistes, dont il fréquente les ateliers.

Le journaliste se situe davantage dans la distance ; il analyse, met en perspective, son écriture est plus froide. Mon rôle est d'orchestrer ces deux approches au sein du magazine, de trouver le bon équilibre entre la critique d'art et l'information, par le choix des auteurs, des sujets, des angles.  ...



Parcours de professionnelle Maria Rita Cerilli, Responsable du service presse et digital à la Peggy Guggenheim Collection de Venise

Arts plastiques | Institutions | Médias
PAR Pauline Weber | 24 septembre 2015, 13h03
Parcours de professionnelle
Maria Rita Cerilli, 
Responsable du service presse et digital
à la Peggy Guggenheim Collection de Venise

Courtesy Peggy Guggenheim Collection de Venise, Photo by David Heald



Pauline Weber
Rédactrice Art et Culture
Biographie »

Icone-facebook Icone-tweet Icone-google Icone-in Icone-post Icone-print


Maria Rita Cerilli, pouvez-vous revenir s’il vous plait sur votre parcours académique ainsi que sur votre expérience au sein de la Peggy Guggenheim Collection de Venise ?

Diplômée de l’Université de Pise, je suis titulaire d’un master en langues étrangères et littérature avec une spécialisation en histoire de l’art. Ma formation comprend ainsi l’édition, la traduction et l’écriture.

Je suis arrivée à la Peggy Guggenheim Collection de Venise en 2007 en intégrant le département des publications puis j’ai migré vers le bureau de presse avec pour objectif de développer la communication et les réseaux sociaux.  

Quels outils mettez-vous en place afin de promouvoir la programmation culturelle et la vie de la Fondation Guggenheim ?

Nous travaillons avec la presse. Notre principal moyen de communication pour une exposition reste le communiqué de presse. C’est un point de départ pour la mise en place du kit média qui comprend à la fois données chiffrées, formulaires, visuels, extraits de catalogues d’exposition, etc.

Par ailleurs, nous nous efforçons de développer un maximum notre présence sur les réseaux sociaux. Ce type de communication se construit au jour le jour. À cet effet, deux posts en moyenne alimentent chaque jour chacun de nos réseaux sociaux, avec pour objectif de communiquer sur le musée, ses événements, l’histoire de Peggy Guggenheim, sa collection, tout en rendant le lieu aussi vivant et dynamique que Peggy l’était....



Parcours de professionnelle Elena Soboleva, Spécialiste Art Contemporain chez Artsy

Arts plastiques | Marché | Médias
PAR Pauline Weber | 24 septembre 2015, 10h50
Parcours de professionnelle
Elena Soboleva, 
Spécialiste Art Contemporain chez Artsy

Portrait d'Elena Soboleva par Molly Gottschalk



Pauline Weber
Rédactrice Art et Culture
Biographie »

Icone-facebook Icone-tweet Icone-google Icone-in Icone-post Icone-print


Bonjour Elena, vous êtes aujourd’hui Spécialiste Art Contemporain chez Artsy. Avant d’entrer dans les détails de votre fonction, pourriez-vous revenir rapidement s’il vous plait sur votre formation et votre parcours professionnel ?

J’ai étudié conjointement l’histoire de l’art et l’économie à l’Université de Toronto. Mon diplôme en poche, j’ai travaillé dans une galerie de Toronto avant de m’envoler pour New York où j’ai collaboré au sein de la Galerie Jack Shainman.

Vous avez débuté votre carrière chez Artsy en tant que coordinatrice galeries il y a maintenant trois ans. Comment votre poste a–t-il évolué avec le succès croissant de Artsy ?

Depuis mon arrivée, Artsy a en effet triplé de taille ! Le site référence maintenant plus de 60 foires d’art.

Aujourd’hui, je travaille davantage avec nos collectionneurs afin de coller au mieux à leurs exigences et à la complexité du marché. 

De plus, je m'efforce de développer une stratégie spécifique pour chaque région du monde. Cela passe par la programmation des Artsy’s VIP dans les foires internationales mais aussi par l'organisation d’événements et de ventes aux enchères....



BILLETS DES ÉDITORIALISTES

ARCHIVES

Derniers articles

2015

2014

2013


VOUS AUSSI CONTRIBUEZ SUR ART360. PROPOSEZ VOTRE ARTICLE ICI