OK

Comment les internautes sont devenus les commissaires d’une exposition du Frye Art Museum de Seattle ?

Institutions | Médias
PAR François Boutard | 30 janvier 2015, 11h42
Comment les internautes sont devenus les commissaires d’une exposition du Frye Art Museum de Seattle ?

Le Frye Art Museum de Seattle a invité les internautes du monde entier à être les commissaires de sa nouvelle exposition #SocialMedium.



François Boutard
Rédacteur Art et Culture
Biographie »

Icone-facebook Icone-tweet Icone-google Icone-in Icone-post Icone-print


Durant deux semaines en Août 2014, le Frye Art Museum de Seattle a invité les internautes du monde entier à voter parmi 232 peintures de sa collection.

Objectif : retenir les 40 œuvres favorites à fin d'exposition dans différentes galeries du musée. L’accrochage s’est déroulé du 4 octobre 2014 au 4 janvier 2015.

Le musée a rencontré un beau succès médiatique en diffusant les œuvres soumises au vote sur les réseaux sociaux Facebook, Pinterest, Instagram et Tumblr avec le hashtag #SocialMedium.  Ce sont ainsi 4 468 citoyens-conservateurs  du monde entier qui ont exprimé leurs choix.

Jeffrey Hirsch, Directeur des communications du musée explique ainsi : "Nous cherchons toujours des moyens d’approfondir l’implication de nos visiteurs et d’étendre notre audience au-delà de notre public existant. Ce projet a été un formidable moyen d’amplification de notre message."

Les internautes ont  ainsi été invités à enregistrer des courts commentaires sur leurs œuvres préférées et à les envoyer au musée.  Les meilleures contributions étant intégré à l’audioguide de l’exposition, également disponibles sur soundcloud.

De plus, les meilleurs commentaires postés ont été repris sur des cartels qui jalonnent l’exposition, avec les noms de leurs auteurs. Belle reconnaissance !

Le Frye Art Museum  a prévu de rénover les 40 œuvres plébiscitées, preuve de son écoute et de son engagement auprès de sa communauté. A travers cette opération, le musée a trouvé un moyen habile de diffuser ses œuvres et de laisser la parole aux amoureux de l’art « non-professionnels ».

Faut-il  y voir une tentative pour rapprocher le discours intellectuel et parfois très « marketé » des commissaires d’exposition du grand public ? Il est en tout cas le second musée américain, après le Musée des Beaux-Arts de Boston, à inviter le public à choisir les œuvres exposées.

Sources :
http://www.club-innovation-culture.fr/le-public-du-monde-entier-est-le-commissaire-de-la-nouvelle-exposition-du-frye-art-museum-de-seattle/
http://slog.thestranger.com/slog/archives/2014/10/14/the-people-take-over-and-the-peacock-goes-viral-at-the-frye-art-museum


BILLETS DES ÉDITORIALISTES

ARCHIVES

Derniers articles

2015

2014

2013


VOUS AUSSI CONTRIBUEZ SUR ART360. PROPOSEZ VOTRE ARTICLE ICI